Sorcellerie VS Harry Potter

Mis à jour : 23 août 2019



Lorsque j’ai eu l’idée de créer cette chronique il y a quelques mois de ça, je n’aurais jamais imaginé toutes les informations que j’y trouverai et les conclusions que je ressentirai à la fin de ces longues mais très très longues recherches que j’ai menées afin de voir si dans la saga HP on pouvait y trouver de véritables passages liées à la pratique de la sorcellerie !

Une chronique en 3 parties a été diffusée le samedi 29 septembre sur Radio Arcadie, si vous souhaiter la découvrir en format audio je vous invite à cliquer sur ce lien

Je n’imaginais pas une seule seconde que JK Rowling aurait fait autant de recherches sérieuses sur le sujet, que je retrouverai autant d’éléments liées avec la vraie sorcellerie. Oh mais je vous entends déjà me dire vous petit MOLDU ! Que tout ce que l’on découvre dans les livres ne sont que des fables et de l’amusement pour permettre aux enfants de rêver ne serait-ce qu’un instant !

Mais détrompez-vous mes chers amis, tout ce que vous avez pu lire dans la saga HP ne sont pas le fruit d’une imagination débordante mais bien un récit détourné d’une vérité, celle que la sorcellerie existe et qu’elle a initié sans certainement le savoir de nombreux lecteurs à ces pratiques pour les moins EXTRAORDINAIRE !!!

L’ONIROMANCIE & L’ART DIVINATOIRE

La divination par les rêves. Dans les œuvres de Rowling nous retrouvons plusieurs passages de ce type de divination dont les cauchemars ou les rêves récurant qu’Harry fait lorsqu’il est en contact direct avec Voldemort. On se souvient également du passage ou en pleine nuit il informe que le père de Ron a été attaqué. C’est l’une des formes de divination les plus connues, et l’auteur utilise certaines formes d’arts divinatoires tout au long de ses livres. Un art qu’elle a elle aussi vécue par expérience comme elle nous le révèle dans le documentaire sur Harry Potter et l’Histoire de la Magie disponible sur YouTube en version VO.

A 8 minutes du documentaire, on apprend que Rowling utilise également les rêves qu’elle fait pour puiser son inspiration. Elle nous cite le rêve qu’elle a fait lorsqu’elle s’est retrouvée dans l’atelier d’alchimie de Nicholas Flamel et tous les symboles dessinés sur l’interfact que nous montrait la vidéo se retrouvaient partout sur les murs présents dans son rêve. Elle nous explique aussi que c’est à cette période qu’elle a écrit sur le thème de la pierre philosophale.

Une forme de magie très utilisée par les sorciers pratiquants, les rêves nous dévoile des choses, nous transmettent des secrets enfouis et inconscient. Le rêve est également très utilisé chez les artistes pour créer et concevoir une œuvre (peinture, musique, écriture, sculpture, etc…)

Si vous êtes intéressé par ce type de divination, Katherine Quénot nous révèle quelques secrets de cet art divinatoire dans son livre « le livre secret des sorcières » on peut y découvrir que cette magie est liée aux phases lunaires, suivant le jour où vous l’avez vécu il vous révèle la réponse de votre rêve. Imaginons que vous faites ce rêve le 10 du mois, l’auteur nous apprend que le rêve que vous avez fait est vrai et que le succès sera assuré….

Mais on y voit aussi d’autres formes d’arts divinatoires qui existent et qui sont pratiquées par la communauté sorcières et que l’on retrouve dans Harry Potter. Le plus souvent c’est Sibylle Trelawney le professeur des arts divinatoire de Poudlard qui nous les fait découvrir. On y voit les élèves apprendre à interpréter la divination par le biais du marc de café, par la cristallomancie (la boule de cristal) etc… Le Miroir de Rhised forme d’art divinatoire par le miroir…

Source : Cliquez ici pour découvrir le documentaire

LES SORTILÈGES

Les mots prononcés pour jeter des sorts dans les œuvres de Rowling sont tous issus du latin. Si vous faites des recherches sur l’étymologie des mots employés vous en comprendrez ainsi le sens. Lors de mes recherches j’ai découvert un site qui a fait le travail à notre place. Je vais énumérer quelques un des sorts les plus connus de la saga et leurs significations mais je vous invite à aller lire l’article sur le sujet.

Source : Cliquez sur ce lien pour découvrir l'article dans son intégralité

Extrait de l’article dit ceci :

Les sorts dits de défense ou d'usage quotidien.

Le sortilège d'Attraction «Accio» utilisé pour faire venir à soi des objets, signifie littéralement en latin «j'appelle, je fais venir».

«Expelliarmus», sortilège de désarmement très utile pour ôter la baguette des doigts de son ennemi, est quant à lui un mot-valise créé par J. K. Rowling à partir de deux mots latins: «expellere», qui signifie «expulser», mêlé au mot «arma», qui signifie «armes». Soit expulser l’arme.

«Expecto Patronus», l'enchantement lancé pour faire apparaître son patronus, un esprit protecteur contre les détraqueurs, créatures qui se nourrissent de la joie humaine, est aussi tiré du latin. Il provient du mot «expecto» pour «j'attends» et de «patronus» qui signifie «protecteur». On peut donc le traduire par «j'attends mon protecteur».

Vous retrouverez également dans cet article les sorts suivants : Sectumsempra, Doloris, Wingardium Leviosa, Alohomora, Avada Kedavra, et la signification de l’origine de l’étoile Sirius que l’auteur a choisi pour le nom du parrain d’Harry Sirius Black…

LA POUDRE DE CHEMINETTE

Souvenez-vous dans la saga d’Harry Potter, on découvre dans le tome 2 la poudre de cheminette qui permet à Harry et à la famille de Ron Weasley de se rendre dans le chemin de Traverse. C’est le hasard suite à la lecture d’un livre sur le thème de la sorcellerie que j’ai découvert l’origine de la poudre de cheminette mais également d’où aurait pu provenir l’inspiration de l’auteur pour faire passer ses personnages par une cheminée ! Détrompez-vous le père noël n’a rien à voir avec ça, tout comme l’imagination débordante de Rowling. Elle s’est belle et bien inspirée d’une rumeur qui aurait circulée au temps du moyen-âge à l’époque de l’inquisition.

Page 24 du livre « secret des sorcières » de Katherine Quénot, elle nous révèle qu’au moyen-âge une certaine Philiberte Montrolain aurait déclaré et sans avoir été torturée qu’elle passait par la cheminée pour se rendre au sabbat ayant à la main 2 chandelles vertes. A la suite de cette déclaration grand nombre de personnes ont cru que les sorcières passaient par la cheminée pour se déplacer dans des contrés pour le moins extraordinaire.

Mais pourquoi rajouter la poudre ? Et bien il existe là aussi une raison à cela. Saviez-vous que les sorcières dans les temps très anciens utilisaient une plante très spéciale qu’elles transformaient en poudre et que cette poudre était utilisée elle aussi pour voyager dans d’autres contrés ? Le plus souvent cette poudre était hallucinogène et permettait donc de s’imaginer partir dans un autre monde. Encore une preuve que notre très chère auteure JK Rowling est également puisée son inspiration pour créer cette fameuse poudre de cheminette pour son roman. Sans Katherine Quénot je peux vous dire que je serai certainement passée à côté de ce genre d’information hihi

LE VOL SUR LE BALAI

Beaucoup savent que dans les œuvres de Rowling le balai n’est pas du tout mis dans le bon sens, et beaucoup savent aussi que c’est plus ou moins un mythe que de dire que les sorcières volent sur un balai. Un mythe oui et non car il y a quand même des explications à cette croyance. Nous en avons parlé de nombreuses fois du mythe du balai et de la sorcière qui vole dessus et de cet onguent utilisée comme hallucinogène.

Moi je souhaitais m’attarder à la Déesse Diane. J’ai découvert que Rowling sans le savoir peut-être, a également fait découvrir la déesse Diane aux petits moldus, car oui les sorcières qui s’élançaient sur un balai à l’époque du moyen-âge leur permettait de rejoindre le sabbat mais l’origine est encore plus ancienne puis ce que cela vient du mythe de la déesse Diane qui elle-même volait dans le ciel avec ses sœurs les ancêtres des sorcières. Ce vol primitif a été décrit et mis en accusation par le « Canon Episcopi » qui est un texte très ancien et qui est à l’origine dit-on une référence pour la chasse aux sorcières. Une découverte que j’ai faite récemment sur le sujet grâce au livre de Katherine Quénot.


LA BAGUETTE MAGIQUE

Les vrais sorciers ne vont pas acheter leur baguette dans une boutique comme celle d’Hollivander dans la saga d’Harry Potter mais ils fabriquent leurs propres baguettes (quoi que certains sorciers en achètent mais ce n’est pas la majorité). Le bois utilisé est généralement lié à leur bois de naissance (magie druidique et celtique) mais on peut tout bonnement choisir un bois en fonction de sa particularité magique. Des runes y sont gravées et ils ont un symbolisme très fort pour le sorcier.

Ça peut être une rune créée ou tout simplement un symbole ésotérique très fort déjà existant. Chaque baguette est unique puisqu’elle ressemble à son propriétaire. Les sorciers peuvent avoir plusieurs baguettes puis ce que généralement chaque baguette est associée à la forme de magie qu’ils souhaitent mettre en pratique. Par exemple : rituel lié à l’amour, la baguette et le bois sera différent si vous faites un rituel lié à la santé, à l’argent ou au travail, etc…

Mais ce n’est pas non plus une pratique obligatoire, les sorciers peuvent très bien avoir une seule et même baguette, tout comme ne pas avoir le besoin d’en posséder ou d’en utiliser une pour leur pratique, car beaucoup apprécient d’autres objets comme le pendule, la boule de cristal ou le miroir noir par exemple. Il existe également l’athamé, et le bâton autre outil très répandu dans la pratique des sorciers. La baguette sert de conducteur pour le praticien, elle symbolise l’élément air, et elle est utilisée pour tracer le cercle de protection avant le rituel. Tout comme un sorcier peut avoir plusieurs baguettes en fonction de son utilité.

Tout comme dans la saga, les sorciers peuvent jeter des sorts avec leurs baguettes en y incorporant un geste et (ou) une incantation. Les sortilèges ne sont tous projetés en latin, beaucoup de pratiquant utilisent la langue de leur pays d’origine tout simplement.

LES CRÉATURES MYTHIQUES

On apprend dans le documentaire que Rowling se serait inspirée de plus d’une centaine de créatures légendaires et mythiques très connues à travers le monde pour concevoir ses livres.

Dans chaque culture et dans chaque pays il existe ou a existé une pratique liée à la magie. Ce n’est donc pas un hasard à mon sens si Harry Potter est si apprécié puis ce qu’à travers cette saga nous avons tous inconsciemment le souhait que ce monde magique existe. Par rapport à ma petite expérience sur le sujet, je ne peux que dire que la magie existe et qu’elle n’est pas réelle que dans les livres, les films ou les séries. La magie existe en chacun de nous. La magie surnaturelle est un langage universel et qui parle à chacun de nous. Mais si vous imaginez la magie comme celle que l’on retrouve dans les livres qui est davantage tournée sur le fantastique et le sensationnel, ce n’est pas du tout ce qu’elle représente pour les sorciers.

La magie est une vibration, une énergie que le pratiquant met en place pour interagir avec son environnement (divinité, planètes, univers, plantes, natures, les éléments, etc…) tout comme la magie n’a pas de couleur, son énergie est neutre. Si des couleurs ont été associées à la magie c’est avant tout pour permettre de comprendre vers quels types de magies le pratiquant souhaite se tourner. La magie blanche est une magie naturelle, liée à la nature et dont le pratiquant exerce une pratique tournée pour des énergies bénéfiques afin de faire venir à lui ou pour les autres des choses ou une vibration positive ou une magie liée à la protection, quant à la magie noire elle est davantage associée à des énergies ou des émotions négatives qui proviennent du pratiquant lui-même et qui dirige sa magie pour faire du tort aux autres dans un but matériel ou par vengeance, etc…

Mais attardons-nous aux créatures mythiques. Il y a d’abord les dragons, dans Harry Potter l’auteur nous montre que les dragons existent et Harry combat même pour la coupe des 4 maisons un énorme dragon pour passer à l’étape d’après. Il existe bel et bien une forme de magie liée aux dragons et que certains sorciers utilisent dans leurs pratiques « la magie draconique »

LES POTIONS :

Source : Découvrez le site d'où sont issus ces informations

La chance Liquide, ou appelé également Felix Felicis, souvenez-vous dans l’épisode « Le Prince de Sang-Mêlé », Harry en buvant cette potion pouvait avoir de la chance dans tout ce qu’il faisait, il en a même donné à Ron afin qu’il reprenne confiance en lui pour gagner le match de Quidditch.

Et bien dans le hoodoo il existe la même type de potion qui elle se nomme « la chance rapide » elle aussi permet d’avoir de la chance. Elle est utilisée comme ingrédient dans un sortilège liée à la chance. Découverte de la chance rapide dans la vidéo replay sur Arcadie TV « les murmures du chaudron » sur le thème du hoodoo et de la magie des campagnes. Pour ma part, je suis convaincue que l’auteur d’Harry Potter a dû avoir connaissance de cette potion. Mais je vous laisserai en juger par vous-même. Si elle a effectivement inventé cette potion de toute pièce il est quand même surprenant de constater qu’elle existe réellement et qu’elle est utilisée dans le Hoodoo et certainement dans d’autres types de magies.

Dans Harry Potter l’auteur nous explique qu’il n’existe que des potions à boire, hors dans la véritable pratique sorcière il existe 4 formes de potions « les potions à boire, les potions à parfum, les potions à verser et les onctions de potions » Antinous Seranill nous les développent dans son livre « la Magie des Potions » édité chez Spiritualité Occidentales page 29. Non chers amis PotterHead je vous le dit ceci est une fable ! Il existe bien 4 formes de potions différentes et pas seulement celle citée dans la saga.

LES PLANTES QUI EXISTENT DANS LA SORCELLERIE ET CITÉES DANS HP :

Concernant cette partie de la chronique je tenais sincèrement à remercier le site Harry Potter wikia.com car sans leurs différents articles sur le sujet du nombre et du type de plante abordées dans la saga j’aurai eu énormément de mal à concevoir ce passage.

148 ingrédients sont à découvrir dans la saga HP et j’ai trouvé pour ma part ce chiffre hallucinant, l’auteur c’est inspirée en grande majorité de plantes existantes et utilisées dans la véritable pratique de la sorcellerie ! Je vais vous en citer quelques-unes mais je vous invite à vous rendre sur le site wikia.com pour en découvrir des tas d’autres et de faire vos recherches sur le sujet si bien sûre comme moi vous êtes une potterhead hihi

LA MANDRAGORE : Bon nombre de praticiens connaissent cette plante et savent bien qu’elle est utilisée dans de nombreuses potions. Mais saviez-vous qu’elle était également utilisée à l’époque médiévale pour éviter au blessé de souffrir ? Elle a des propriétés hallucinogènes et elle réduit donc les effets de la douleur. C’est une plante très difficile à faire pousser, il faut en prendre grand soin mais également faire attention lors de son utilisation, à forte dose elle peut devenir un poison. Mandala a fait un Godmentica spécial sur le sujet que vous pouvez retrouver sur la chaine YouTube d’Arcadie TV si le sujet vous intéresse. Il vous dévoile tout sur son origine et son utilisation en tant que praticien.

L'ARMOISE : Parfois appelée Vorenifle, l’armoise est une plante utilisée dans le philtre de Mort Vivante. Elle entre dans la composition de l'Élixir d'Euphorie. L'infusion d'armoise est citée par Severus Rogue lors du tout premier cours de potions d’Harry Potter.

Et oui l’Armoise est également une plante utilisée par les vraies sorcières et comme vous le savez c’est également une plante très utilisée dans la pratique de la magie Faëry. Nous pouvons y faire des potions, des charmes et autres éléments liés à la pratique magique. Si cette plante vous intéresse sachez que notre ami Richard Ely explique détail des éléments la concernant dans son livre « Secret des Plantes Sorcières » que je vous invite à vous procurer.

On apprend grâce à Richard que l’armoise est associée à Artémis, déesse chasseresse et grande protectrice des femmes. Que cette plante soigne les troubles digestifs, soulage les crampes, favorise l’appétit et est un puissant vermifuge.

Les sorcières utilisent l’Armoise pour faire de longs voyages, elles en mettent dans leurs chaussures pour ne pas avoir mal au pied et ressentir la douleur des longues marches. C’est aussi une plante très connue dans la sorcellerie pour contrer les mauvais sorts, les Égyptiens l’utilisaient même pour chasser les mauvais esprits.

LA BELLADONE : Encore une plante très connue chez les sorcières et que l’on retrouve dans la saga HP. Dans HP et la Coupe de Feu Molly Weasley se rend sur le Chemin de Traverse pour acheter les fournitures. Elle achète des ingrédients pour le nécessaire à potions de Harry Potter, qui n'avait presque plus d'épines de poisson-diable et d'essence de belladone. Ce passage est extrait du livre, et nous n’avons hélas pas vu ce passage dans le film. Sinon j’imagine que bon nombre de pratiquant s’en serait rappelé hihi. Rowling nous montre une fois encore à quel point elle a su conserver l’esprit de la pratique « sorcière » dans son œuvre, allant jusqu’à même utiliser certains mots bien approprié à l’utilisation de la plante ou au surnom que l’on pouvait lui donner. Je m’explique !!

A quoi sert précisément la Belladone ? Utilise-t-on cette plante dans la vraie sorcellerie comme dans le roman ? Et bien Harry avait besoin de cet ingrédient pour ses cours de potions, Rowling fait référence dans son livre à du poison-diable !

Les sorcières utilisent elles aussi de la belladone dans bons nombres de potions. Jadis on appelait cette plante la favorite du diable puis ce que cette plante était utilisée pour créer un certain nombre de maléfices et était l’un des ingrédients phare pour la création des poisons. Pas surprenant après coup que Mme Weasley achète de la Belladone qui est une plante associée aux poisons et dont le surnom est clairement reprit dans la saga !

Mais n’oublions pas que cette plante à malgré cela certaines substances et des propriétés qui peuvent être puissantes et dangereuses. Alors vous êtes toujours convaincu que la saga Harry Potter ne soit qu’une fable ? Hum pas si sûre n’est-ce pas ?

L’ORTIE : Il y a dans le livre, différentes références liées à cette plante et dans différents Tomes. Je ne vais pas tous vous les citer aujourd’hui, je vous laisserai le soin d’aller faire un tour sur le site wikia.com spécial HP. Mais on peut y découvrir dans le tout premier tome que Severus Rogue fait préparer un remède contre les furoncles lors du tout premier cours de potions. Qu’il passe et repasse parmi les élèves en les regardant peser des orties séchées et écraser des crochets de serpent.

On peut lire un passage d’un personnage qui porte carrément le nom de cette plante dans son nom de famille, dans le tome 2 HP et la chambre des secrets. C’est un personnage que l’on ne voit pas dans les films mais qui existe dans les livres. On la découvre en tant que testeuse dans le courrier promotion de Vitmagic qu’Argus Rusard reçoit. Harry qui était resté dans le bureau du concierge, a ouvert l'enveloppe par curiosité et à découvert la publicité dont le nom de ce fameux personnage Mme Dézorties avec son "témoignage" en bas de la lettre d'accompagnement présentant la méthode.

Vitmagic est un cours de magie par correspondance qui aide les sorciers les plus médiocres du monde HP à apprendre la magie.

Maintenant que je vous ai développé quelques passages du livre, voyons à présent à quoi sert l’ortie pour les sorciers. L’Ortie peut servir de nourriture pour les chenilles, qui ensuite deviennent des papillons. C’est l’une des astuces qu’ils connaissent pour faire venir les papillons dans leurs jardins.

Toujours dans le livre de Richard Ely « Secret des Plantes Sorcières » on apprend que c’est une plante délicieuse à faire en soupe, que c’est une excellente plante médicinale, qui tonifie et qu’elle est utilisée dans nombre de lotions, pour faire des cataplasmes, des capsules, etc.. On nous explique qu’il faut toujours la cueillir avant l’aube afin que ses bienfaits soient efficaces. Par temps d’orage, jetez quelques feuilles d’orties dans le feu pour que la foudre ne frappe pas votre maison.

L’ortie sert également de protection contre les cauchemars et certaines créatures rampantes. La graine d’ortie est réputée pour être un puissant aphrodisiaque. Et c’est une plante également appréciée sur des charmes d’amour.

Conclusion :

Et bien c'est ainsi que s'achève cet article. Je travail actuellement sur une suite du même sujet. Avec du temps et de la passion j'étendrai certainement ce type d'article en proposant d'autres romans qui parlent de sorcellerie et tenterai là aussi de décoder avec mes petites expériences si les auteurs de ces romans fantastiques savent vraiment de quoi ils parlent hihi ou alors si tout cela reste très inconscient ou issu d'une découverte faites il y a longtemps !

Il est vrai que la sorcellerie suscitera toujours des a priori chez les gens et vous entendrez très très rarement les auteurs admettre qu'ils auraient pu être inspirés de pratiques réelles et étudiées ! D'ailleurs quelles personnes saines d'esprits pourraient être intéressée à étudier la sorcellerie? Non d'un Moldu de bois hihi

C'est un rêve que j'ai maintenant depuis fort longtemps à l'intérieur de mon petit cœur, qui est de pouvoir faire disparaître tous ces dogmes dans l’esprit des habitants de la planète bleue hihi !

Un jour qui sait? Le monde tournera plus rond et les gens n'auront plus la peur ou la haine de l'inconnu ou des gens différents d'eux. Je vous laisse en espérant que vous aurez apprécié ce petit article sur le sujet.

Magicalement Alina !


Source : La réalisation et la conception de cet article a été crée par mes soins afin de créer une chronique spéciale à ce sujet pour Radio Arcadie. Tous les liens, les sites, et les livres cités pour sa création ont été transmis à l'intérieur de l'article dans les sections spécifiques. Je vous remercie de toujours citer les sources si vous souhaiter diffuser ce contenu ne serait ce que par respect pour les auteurs. Merci à vous. Septembre 2018.


Alina Final.jpg

Bienvenue dans

LE CHAUDRON

Un Artiste est un Magicien qui s'ignore !

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram

alinaofficiel © tous droits réservés - 2014 / 2020

- MENTIONS LÉGALES - LA TEAM D'ALINA - FOIRE AUX QUESTIONS -

Logo-witches-radio-2.png