Truc & Astuce - Comment Commencer sa Pratique Magique?

Mis à jour : 23 août 2019



J’ai reçu une question de la part d’une demoiselle tout récemment (à qui je fais de gros bisous au passage hihi) et qui me demandait comment arriver à pratiquer lorsque l’on débute ? Après mûre réflexion et ayant recherché dans mes petits souvenirs pas si lointain que ça, je lui ai répondu comment moi j’avais procédé lorsque je me suis ENFIN MISE à pratiquer. Après coup je me suis dit que cette réponse que je lui ai faites pourrait peut-être aider d’autres personnes qui comme nous avons eu ce problème au début de notre pratique ? Et c’est ainsi que cet article et cette chronique spéciale été sont nées.

Si vous souhaitez découvrir le rendu de ce contenu en format podcast? Cliquez ici

Je vous invite à découvrir le contenu de cet article en format vidéo. Samedi 28 Juillet à 11h j'ai proposé aux membres de la communauté magique sur Facebook de me rejoindre afin de développer le sujet de cette chronique. Les 5 dernières minutes de la vidéo aura un bug au niveau du son. Toutes mes excuses pour la gêne occasionnée.

Bonne découverte du Live.


Si vous souhaitez nous rejoindre et participer aux lives Facebook que je propose tout l'été, je vous invite à vous inscrire ici. Merci de répondre aux 3 questions posées hihi sans cela je ne valide pas votre demande.

DÉCOUVERTE DE L'ARTICLE

Tant de questions se bousculent dans nos têtes à ce moment-là ! Je vous rassure c’est normal.

Ce qui est important et ça c’est mon expérience qui parle hihi c’est qu’il ne faut pas vous presser, ou vous stresser. Si vous ne vous sentez pas prête à pratiquer ne le faites pas. Mais si cette envie est présente et que vous avez peur, il faudrait sans doute tenter de comprendre pourquoi cela vous fait peur ? J’avais également cette peur de mal faire et résultat avec la technique que j’ai petit à petit mise en place, la pratique est arrivée toute seule hihi.

Alors oui je ne fais pas encore de grands et longs rituels, des milliers de filtres, talismans ou de potions, mais j’apprends à mon rythme à me familiariser avec mes outils, les objets et les différents ingrédients qui me sont parfois nécessaires pour les concevoir. Je me test et je constate après coup ce qui est bon pour moi et ce qui ne l’ai pas… Ce que j’ai compris et non assimilé…

Voici donc à mon sens les quelques éléments qui ont été indispensable au tout début de ma pratique et que je vais vous citer à présent :

Faites des choses très simple. Commencez vraiment par le b.a.-ba. Apprenez tranquillement à faire des talismans par exemple, ou de petits sachets magiques, des grigris, ou bien créez votre boîte de petits bonheurs… Il est hyper important à mes yeux de débutantes de ne pas commencer par des rituels complexes et de commencer par des choses toutes simples comme les charmes. Les charmes sont de petits sortilèges tout simple à réaliser et qui ne demande pas beaucoup d’ingrédients, d’outils ou de connaissances approfondies de la magie. Je connais un livre parfait pour ça, que j’ai découvert grâce à la vidéo de Lyra Celtoir et qui s’appelle « Petit Manuel pour jeter des gentils sorts ! » vous verrez ce petit grimoire (magnifique soit dit en passant) vous permettra de commencer votre pratique de façon simple et sans risque hihi mais surtout de vous familiariser après coup à d’autres travaux magiques plus complexes.

Apprendre par cœur toutes les formules que l’on doit dire à haute voix. Alors vous allez là aussi avoir deux écoles. Certains vous diront qu’il n’est pas nécessaire de les apprendre par cœur et que les lire suffisent amplement hihi pour ma part je ne trouve pas cela faux mais à condition d’avoir déjà découvert le texte de formulation avant et d’avoir pu vous laisser imprégner par les mots que vous allez prononcer, tout comme l’intonation, ou l’émotion que vous y mettrez. Si je recommande d’apprendre les formules par cœur c’est avant tout pour une chose. Déjà c’est merveilleux de ne pas à avoir de papier ou de note qui nous perturbe pendant notre rituel mais surtout apprendre la formule par cœur permet à notre esprit de rester concentrer sur ce qu’il y a de plus important qui est l’intention, l’énergie et l’émotion positive que vous y mettez.

Savoir à l’avance comment mon année magique va être rythmée, vérifier les dates et les jours des pleines lunes, les correspondances, les achats du matériel, etc… et réfléchissez en recherchant dans vos notes de quels rituels, potions, talismans, charmes, sortilèges et autres travaux magiques vous sont nécessaire pour cette nouvelle année qui commence !

Pratiquer et s’entrainer avant le « Jour J » Vous avez fait vos recherches, vous avez les ingrédients et vous savez à quel moment vous allez vous apprêtez à vous lancer pour le faire ? Vous êtes excitée et en même temps vous appréhendez beaucoup. Je vous rassure c’est normal on y passe tous hihi. La pièce qui s’enflamme à cause d’une bougie qui tombe ça nous arrive à tous hihi (anecdote vécue pour ma part) même aux plus grands pratiquants.

Moi je me suis amusée à faire ces rituels, charmes et autres sortilèges avant le jour J. Je me suis entrainée à plusieurs reprises afin de me familiariser d’une part avec ce monde que je ne connaissais pas, mais surtout à être après coup, à l’aise au moment donné. Je peux vous dire qu’il y a une sacrée différence au moment où vous passez à l’action si vous avez fait ce travail en amont. C’est-à-dire la préparation émotionnelle, physique et pratique avant de vous lancer pour de vrai.

Apprendre par cœur le positionnement des outils sur votre autel, savoir tracer un cercle, comprendre pourquoi il est si important de faire tout cela dans l’ordre… Vous verrez après coup à force de faire cela vous positionnerez par automatisme tous vos outils et autres objets pour vos rituels. Mais encore faut-il vous entrainer là aussi, à le faire avant et avec sérieux, ne serait-ce qu’une ou deux fois par semaines.

Habituez votre esprit à travailler à heure fixe lors de vos travaux magiques. Je m’explique, à force de vous tester, vous remarquerez qu’il y a forcément une heure dans la journée ou dans la nuit où vous êtes toujours plus en forme, plus ouverte ou plus à l’écoute. Connaître cette heure précise va permettre de retrouver votre énergie ou votre pouvoir intérieur lors de votre pratique. Si vous ne connaissez pas encore cet élément, notez dans un cahier ou sur une feuille toutes les heures que vous utilisez pour vous mettre à la magie et tentez de percevoir vos réactions en indiquant vos ressentis.

Faites le tri régulièrement de toutes les notes que vous avez faites sur tous les sujets et les thèmes que vous apprenez ou développez. Et surtout pensez toujours à noter d’où viennent les sources de vos notes, afin de vous permettre d’y revenir plus tard ou de les relire dans la source d’origine.

Magicalement Alina.


199 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout