Comment Débuter en Magie ?

Dernière mise à jour : 23 août 2019



Comment débuter en magie ? Mes Petits Conseils

Il n’existe pas de parcours identique, chaque sorcière suit son propre chemin. Certaines vont souhaiter vivre leur apprentissage de façon autonome et d’autres souhaiteront intégrer des covens, suivre des cours de magie, intégrer des cercles d’études, ou être aidées par un guide ou un mentor.

Il n’existe pas de chemin type. Pour ma part, je pense que le plus important est de suivre son instinct et d’écouter son cœur. L’apprentissage est long, car il durera toute votre vie. Ce n’est pas une lubie qui vous prend un matin en vous levant. Il faut réfléchir très longuement aux raisons pour lesquelles cela vous attire et ce que ça peut apporter de positif dans votre vie.

On ne devient pas sorcière en lisant uniquement des livres, pour que l’enseignement porte ses fruits il faut pratiquer. Mais pour ma part je mettrais un bémol sur le fait qu’il faut se sentir prêt et ne pas se lancer à l’aveuglette. La magie est loin d’être comme dans les romans et dans les films. C’est un cheminement qui est choisi avec son cœur et avec respect de la part de soi-même mais également sur les énergies que l’on invoque, et que l’on apprend à découvrir.

Si lire sur le sujet vous passionne mais que vous ne vous sentez pas prête à franchir le cap, ce n’est pas grave, car il vaut mieux passer à la pratique au moment où vous en sentirez le besoin, plutôt que de vous lancer là-dedans sans réfléchir.

Il existe même des personnes qui ne franchiront jamais le cap du passage à la pratique. En soit ce n’est pas grave puis ce que leur passion les a conduite à la découverte théorique de la magie. Mais ce ne sont pas des sorcières. Peut-être qu’elles se préparent pour une prochaine vie à en devenir une ? Et que dans celle-ci elles la passeront à la comprendre ?

Ce que je veux dire, c’est qu’il ne faut pas vous sentir dévaloriser parce que vous ne pratiquez pas. Mieux vaut prendre son temps et savoir ce que l’on fait, plutôt que de passer à l’action et vivre l’expérience de façon plus négative.

Le but étant quand même un jour de pratiquer, puis ce que si vous vous passionner sur le sujet, c’est qu’il y un souhait profond de vouloir vivre la magie dans votre quotidien. Si vous êtes freinée par ce désir profond, c’est qu’il y a une peur qui est en vous, et là à mon sens, il est préférable de commencer par tenter de comprendre les raisons de cette peur qui vous empêche d’avancer dans votre cheminement.

La seconde étape pour moi, est ensuite d’apprendre à se connaître. Découvrir ce qui nous anime, qui l’on est au plus profond de nous, notre côté lumineux comme notre côté le plus sombre ne doit pas être pris à la légère. C’est une étape que je juge primordiale, sans doute parce que par rapport à la plupart des sorcières qui le sont de génération en génération, je n’ai pas eu la chance de vivre dans une famille ouverte au sujet à la découverte de soi et que je suis à un stade où j’ai besoin de me connaître et de me faire confian